Vous êtes ici : Accueil > Actualités > Toutes les actualités

Actualité

Accéder aux flux rss de notre siteImprimer la page

Reine Mathilde : 8 ans de travaux sur la filière lait bio

Le programme multi partenarial Reine Mathilde a pour objectif de créer un écosystème favorable au développement de la filière lait bio et de faire de la Normandie une région pilote pour la production et la transformation du lait bio.

Les partenaires du programme Reine Mathilde se sont réunis le 20 novembre afin de dresser le bilan des 8 premières années de ce programme.Ce colloque, ouvert à leurs différents interlocuteurs (financeurs, organismes de conseil, enseignement agricole…), a été l’occasion de présenter les acquis dans les différentes thématiques traitées.

Lancé fin 2010 à l’initiative de la marque « Les 2 Vaches », le programme multi partenarial Reine Mathilde a pour objectif de créer un écosystème favorable au développement de la filière lait bio et de faire de la Normandie une région pilote pour la production et la transformation du lait bio.

8 ans après le lancement, les partenaires ont fait le point sur les enseignements de ce programme :

  • Au cours des 8 années, 170 pré diagnostics de conversion à l’AB ont été réalisés, permettant aux agriculteurs d’évaluer la faisabilité d’une conversion laitière bio sur leur exploitation.
  • Une plateforme d’essais végétaux a été mise en place sur une ferme d’accueil, permettant de tester en conditions réelles des essais culturaux ou prairiaux concourant à l’autonomie alimentaire des troupeaux laitiers.
  • Des formations / voyages d’étude dans le Finistère, en Angleterre ou en Irlande ont permis à 170 stagiaires de découvrir des techniques d’élevage innovantes (maxi-pâturage, grands troupeaux, vêlages groupés, monotraite, élevage des veaux à l’herbe, croisement de races…).
  • Des interventions sur l’AB ont été réalisées dans les centres de formation agricole permettant de toucher 2 000 élèves ou étudiants. Elles ont été complétées par des visites permettant de montrer en situation réelle la conduite d’une exploitation bio.
  • Un module destiné aux vétérinaires praticiens en milieu rural a permis de les sensibiliser aux médecines dites alternatives ou complémentaires (homéopathie, ostéopathie, acupuncture, aromathérapie, phytothérapie).

Pour les 3 années à venir, le programme va se poursuivre sur le territoire de l’ex Basse-Normandie et s’enrichir d’une nouvelle thématique en lien avec la vie du sol. Il va également faire l’objet d’un déploiement sur l’ex Haute-Normandie, dans la zone de collecte de l’usine Danone de Ferrières en Bray (76).

Retrouvez les supports présentés à l’occasion du colloque :

 Les Chambres d’agriculture de Normandie sont engagées de manière significative depuis le début dans ce programme. Parmi les missions qui leurs sont confiées, elles ont notamment en charge la coordination des essais culturaux concourant à l’autonomie alimentaire sur la ferme vitrine. Elles accompagnent les producteurs laitiers dans leur réflexion à la conversion via la réalisation de diagnostics de conversion lait bio et assurent le suivi technico-économique d’une exploitation laitière bio. Elles organisent également des formations sur les systèmes d’élevage innovants Outre-Manche.