Vous êtes ici : Accueil > Gestion de l'exploitation > Agritourisme et circuits courts > Vendre ses produits > Vente à des intermédiaires en circuits courts

A des intermédiaires en circuits courts

Accéder aux flux rss de notre siteImprimer la page

Vendre aux intermédiaires nécessite de faire beaucoup de démarchage et d’investir du temps lorsqu’on débute vers ces débouchés. La fixation des prix est un enjeu important, et des talents de négociateur sont nécessaires.  

Il est recommandé généralement de ne pas passer plus de 30% de son chiffre d’affaires dans un même débouché.

Voici plusieurs circuits de vente que vous pouvez explorer :

  • restauration traditionnelle, notamment les restaurants gastronomiques (certains mettent en avant leurs fournisseurs)
  • restauration collective volontaires pour favoriser un approvisionnement local
  • magasins spécialisés : biocoop, magasins de produits du terroir, fromageries, cavistes…
  • épiceries de proximité et supérettes
  • supermarchés/hypermarchés : certains sont libres de travailler avec des producteurs locaux
  • sites internet de vente de produits locaux 

L’approvisionnement local des restaurations collectives 

La restauration collective est la préparation et la fourniture de repas à destination du secteur scolaire, médico-social, pénitentiaire et du travail. L’achat des denrées alimentaires pour composer les repas, dans les établissements publics, est soumis au code des Marchés Publics.

Pour des marchés de denrées alimentaires inférieurs à 25 000€ HT,  les collectivités n’ont pas l’obligation de passer par une procédure formalisée de mise en concurrence : la comparaison de 3 devis suffit (« marché de gré à gré »). 

Ce débouché représente des volumes en denrées alimentaires importants, avec des besoins réguliers et prévisibles. Il permet un développement commercial intéressant, sous certaines conditions.

Connaître les besoins et le fonctionnement de la restauration collective

  • La restauration collective publique est régie par les marchés publics, procédures de mise en concurrence des opérateurs pour fournir l’établissement de restauration. Ces procédures ne sont pas faciles à maîtriser mais présentent l’avantage, une fois le producteur retenu, de fixer les volumes et le rythme de commande et ainsi permettre la planification de votre production

  • Il y a des points sanitaires et réglementaires à respecter, tels que l’étiquetage des produits, la précision des bons de livraison ou les statuts sanitaires en fonction du type de cuisine approvisionné.
    Par exemple, une cuisine centrale, agrée CE, ne peut être approvisionnée que par un établissement agréé CE. 

  • Les conditionnements et les modalités de livraison doivent parfois être adaptés, ce qui peut nécessiter des investissements matériels.

Nous pouvons vous aider à définir, au vu de ces éléments, si ce débouché est adapté à votre production et s’il est intéressant pour vous (valorisation, temps passé, volume, distance parcourue…). 

Adapter les besoins des restaurants collectifs à la production locale

Les établissements ont souvent l’habitude d’élaborer leur menu et donc, leur marché public, sans prendre en compte l’offre disponible localement. Or les producteurs locaux n’ont pas toujours les mêmes capacités de réponse que les fournisseurs habituels des restaurants collectifs (volume, conditionnements, saisonnalité des produits, délais commande-livraison…).

Pour permettre aux producteurs locaux de répondre à leur besoin, les collectivités doivent faire le cheminement inverse, se renseigner sur l’offre disponible pour organiser leurs menus, et mettre en place des marchés publics avec des lots adaptés. 

Un travail est mené par les Chambres d’agriculture pour encourager les collectivités à publier des marchés publics auxquels vous, en tant que producteur, pouvez répondre. 

Des sites web dédiés

Les Conseils Départementaux de Normandie ont mis en place des sites Internet « Agrilocal » pour faciliter les achats des collectivités non soumis à des procédures formalisées (www.agrilocal14.fr, www.agrilocal50.fr, www.agrilocal61.fr et www.agrilocal76.fr). Ces sites permettent aux établissements de publier leurs besoins, de manière ponctuelle ou régulière, auprès d’une liste de producteurs et de solliciter des devis. 

Une fois inscrit gratuitement en tant que producteur local, vous recevez un sms/fax/email dès qu'un besoin correspondant à votre production est publié, dans votre département ou sur un département voisin. Un simple clic permet au gestionnaire d’alerter le producteur retenu ou non pour cette livraison.

Consultez le site internet dans votre département pour en savoir plus sur les modalités d’inscription. 

Offre de services

Etude de marché

Choisir les bons circuits de vente et sécuriser ses débouchés

En savoir +

Stratégie de vente et de communication

Un appui pour toucher efficacement votre cible.

En savoir +

Contact

Besoin d'informations ?
Un conseil personnalisé ?

Anne MANACH

Conseillère en circuits courts et agritourisme

Tél : 02 33 06 49 92

Formations à venir

J'évalue l'intérêt pour mon entreprise de proposer la commande de mes produits sur Internet.

J'évalue la faisabilité de transformer mes céréales à la ferme.

J'acquiers la méthode pour fixer mes prix de vente en fonction de mes prix de revient, du marché et de ma clientèle.

Actualités