Vous êtes ici : Accueil > Elevage > Equins > Alimentation > Alimentation des équins

Alimentation des équins

Accéder aux flux rss de notre siteImprimer la page

Références et études

Mieux valoriser l’herbe dans l’alimentation du cheval et pratiquer une vermifugation raisonnée

L’alimentation peut être raisonnée rationnellement chez le cheval comme chez les autres espèces de rente en tenant compte des particularités de l’espèce équine et de son utilisation pour le travail. L’alimentation est un point central de l’élevage des équins. Son rôle dans la performance du cheval, son état, son bien-être,...

Vers le haut

L’alimentation du cheval, l'un des postes clés

Les producteurs et utilisateurs de la filière équine doivent impérativement maîtriser les facteurs d’ordre technique et économique pour produire un cheval performant et sain, dans des conditions respectueuses du bien-être animal et de l’environnement. Ceci est à replacer dans un contexte de compétitivité accrue, quel que soit le type de chevaux produits : courses, sports ou loisirs.

L’alimentation est reconnue comme l’un des postes clés pour répondre à ces enjeux.

Comme chez les autres espèces de rente, l’alimentation peut être raisonnée rationnellement chez le cheval pendant son cycle d’élevage, tout en tenant compte des particularités de l’espèce équine, puis au cours de son cycle d’utilisation puisque le cheval est destiné au travail.

Le rationnement consiste, d’une part, à choisir des aliments et à en calculer les quantités nécessaires pour apporter aux animaux tous les éléments nutritifs dont ils ont besoin.

Il permet aussi de réaliser, à moindre coût, les performances attendues tout en préservant leur santé.

Le calcul des rations nécessite de connaître :

  1. Les besoins nutritionnels des animaux et les apports alimentaires correspondants recommandés en énergie, protéines, minéraux, oligoéléments et vitamines. À titre d’exemple il est possible de choisir les apports alimentaires des jeunes chevaux pour réaliser une croissance élevée ou modérée selon les objectifs de production : compétition ou loisirs.
     
  2. Les conditions d’utilisation des aliments, c'est-à-dire les aliments que le cheval peut consommer sans risque et en quantité appropriée tant au plan nutritionnel que physiologique ou comportemental. À titre d’exemple il a été clairement établi qu’il est aussi possible d’alimenter le cheval avec des ensilages d’herbe ou de maïs, des fourrages enrubannés, lorsque les conditions de récolte et de conservation puis d’utilisation sont respectées, contrairement à ce que l’on entend ou que l’on lit encore trop souvent. Et de façon plus générale, le cheval est bien un herbivore consommateur de fourrages, non seulement conservés, mais aussi de fourrages pâturés. Il a également été défini les conditions d’utilisation du pâturage (chargement, nombre de cycles, temps de séjour par parcelle...).
     
  3. La valeur nutritionnelle des aliments caractérisée par les valeurs énergétique et azotée, leurs teneurs en minéraux et oligo-éléments. Ces valeurs ont été mesurées chez le cheval. À titre d’exemple, il est possible de connaître ces valeurs pour un fourrage donné, en lisant les tables dès lors que l’utilisateur connaît la nature du fourrage (graminées ou légumineuses, prairies naturelles ou temporaires), la date (ou au moins la période) et les conditions de récolte (avec ou sans pluie).
     
  4. Le prix des aliments exprimé par rapport au poids (et non par rapport au volume pour les concentrés) ou mieux encore, par rapport à ses valeurs énergétique et azotée exprimées respectivement en Unité Fourragère Cheval par kg (UFC/kg) et Matières Azotées Digestibles Cheval par Kg (MADC/kg). Tous ces éléments et références sont aujourd’hui bien établis et regroupés dans l’ouvrage de l’INRA « Nutrition et alimentation des chevaux ».

Contact

Besoin d'informations ?
Un conseil personnalisé ?

Publications

Actualités

Formations à venir

Avoir les bons gestes et le bon équipement pour ménager ma santé.

NOUVEAU - Je connais mes droits et devoirs envers mes clients propriétaires.

NOUVEAU - Je vérifie que mes tarifs couvrent mes coûts notamment suite à l'augmentation de la TVA.

Agenda

Du 29 novembre au 30 novembre 2018